À une lointaine époque (oui, je me fait vieux), le rap et le R’n’B était deux genres vraiment à part. Les rappeurs invitaient des chanteurs pour faire des refrains. (Rappelez-vous de Ja Rule ou de Fabolous). Les chanteurs invitaient des rappeurs sur un 8 ou un 16 mesures pour booster un morceau. Dans les 2 cas, cela garantissait un HIT SINGLE.

Les rappeurs ont ensuite de plus en plus assumé de chanter (syndrome Fifty). Le chant qui était plutôt un truc de lover est devenu une norme chez les MC même les plus thugs.

Puis T-Pain et son utilisation outrancière du plugin Audio Autotune (à ne pas confondre avec le vocoder) à une fois de plus changé les règles. Plus besoin de chanter bien puisque le logiciel corrige vos notes automatiquement avec un son légèrement robotisé. Résultat : les rappeurs qui ne s’étaientt pas encore mis à chanter à cause d’une voix défaillante se sont lancés.

 

Enfin, les années 2010 et la trapisation (j’aime inventer des termes) de la musique urbaine à définitivement libéré les rappeurs à un tel point qu’on ne distingue plus vraiment qui est chanteur et qui est rappeur.

La trap a-t-elle enterré nos chanteurs R’n’B ?

En 2016, la sortie de Tourne la page de Carry Yank a donné une première piste de réflexion à ce sujet. Non les chanteurs R’n’B ne sont pas morts et ce n’est pas la sortie imminente (le 15 juin 2017) du EP Une vie pour une vie de Kabe qui va me contredire.

L’artiste qui été largement influencé par les sons de Corneille étant plus jeune nous livre enfin son premier projet. Et quel projet !

La première fois que j'ai eu de l'argent de poche, je l'ai directement utilisé pour aller me procurer cet album, qui est encore à ce jour l'un de mes albums préférés (toutes époques confondues). Le 1er projet solo d'un artiste, qui n'était pas encore très connu à l'époque, mais qui deviendra par après, l'une de mes plus grosse influence. Le premier extrait "Avec Classe" sorti avant l'album, m'a tenu en haleine devant ma radio comme rarement je ne l'avais été avant. @corneilleofficiel restera cher à mon coeur car il aura contribué à façonner mon univers artistique de part sa voix atypique, sa façon de poser, ses instrus bien à lui, ainsi que la pronfondeur et la sincérité de ses textes. #Corneille #1stAlbum #ParceQuOnVientDeLoin #OneDayWellMeet #TBT #Latergram #Nostalgie

A post shared by KaBe (@kabeofficial) on

Une claque, que dis-je une gifle ! C’est ce que j’ai reçu en écoutant ce premier projet tant attendu du chanteur à la voix d’or.

Vous avez sûrement déjà entendu le premier single intitulé Libre. Un banger R’n’B comme on en fait plus et que j’imagine déjà chanté sur scène tant il est calibré pour le live avec son refrain ultra-efficace.

Et bien accrochez-vous les ami(e)s car le reste du EP va littéralement vous scotcher !

Une vie pour une vie c’est une intro, une outro et 6 morceaux pour un projet coloré musicalement (Pop, Electro, Soul, Hip Hop) avec la pate R’n’B de Kabe.

Chaque titre est une pépite soigneusement confectionné par l’artiste. On sent le travail d’un perfectionniste derrière cet EP.

KaBe

Tu seras là et Jamais solo seront les morceaux parfaits pour vous accompagner cet été tant ils dégagent une chaleur et une joie contagieuse.

A tes côtés (en feat avec Kissley) et Apprendre à se connaître nous transportent dans un univers Soul/R’n’B qui plaira aux accrocs de ce style de musique tandis que le morceau Jusqu’au bout avec Giio Ross amène la touche Rap du projet.

Vous l’aurez bien compris, Kabe à le R’n’B dans la peau. Sur Une vie pour une vie, le chanteur démontre que ce style est encore d’actualité et qu’il est tout à fait possible de lui apporter la modernité qu’il faut sans pour autant le dénaturer.

Mention spéciale pour le titre du EP qui en dit long sur les objectifs de l’artiste avec ce projet.

Rendez-vous le 15 juin !!!!

EDIT : Le EP est disponible, cliquez sur l’image ci-dessous pour le télécharger

UVPUV_Cover_Finale


SUIVRE KABE

Suivre Kabe sur Facebook

Suivre Kabe sur Instagram

Suivre Kabe sur Twitter


 

Publicités