Près de 2 ans après son 5ème album solo « Rise« , le pasteur/rappeur Trip Lee est de retour avec sa mixtape « The Waiting Room« .

Un titre que l’artiste explique de cette façon (Source Rapzilla) :

« Sur l’album The Good Life, il y a un titre qui s’appelle Take me There où je dis : j’ai hâte que tu revienne. En attendant, je prierai tous les jours dans la salle d’attente »

De notre côté, on considère ce projet comme une mise en bouche et que l’album du MC sortira sûrement en 2017 et annonce une énième année sous le signe du label Reach Records avec les sorties des nouveaux projets de Lecrae, KB et Gawvi.

triplee_waitingroom_final

Revenons à « The Waiting Room » et ses 10 titres musicalement dans la lignée de ce que le label travaille depuis la sortie de « Gravity » de Lecrae.

On débute l’écoute de ce projet avec « Clouds« , un morceau produit par !llmind qui résonne comme un hymne dans un style mi chanté/mi rappé que Trip Lee maîtrise à la perfection. Une excellente entrée en matière dans le style de « Rise« .

On enchaine avec « Too Cold » et « Lord Have Mercy« , 2 bangers de plus dans la collection de l’artiste (Gawvi à La prod) et qui tourneront sans aucun doute en boucle dans les playlists de nos iPods.

Le calme revient avec le morceau suivant intitulé « Idk » produit par Keyzbaby. Un son posé sur un Riff de guitare acoustique, une basse hypnotique et le flow de Trip Lee qui nous berce et nous emmène tranquillement vers « Ready« , le morceau suivant qui nous maintient dans la zénitude et l’apaisement et dont j’apprécie le refrain de Dimitri Mcdowell, premier invité de ce projet.

10 ans que Trip Lee et sa clique 116 nous font vibrer et l’artiste accompagné de son acolyte Tedashii ont souhaité nous dire qu’ils avaient toujours autant de zèle dans l’œuvre qu’ils accomplissent avec la track 6 : « Still Unashamed« .

Le morceau suivant nous parle d’argent. Dans « Money Up« , Trip Lee nous raconte qu’avoir plus d’argent c’est avoir plus de problème. La prod façon rap des années 90 (Grosse basse et Drums typique de l’époque) est assuré par Alex Medina.

On passe à « Get Out my Way« , un nouveau banger (forcément avec Gawvi à la prod), où le MC s’adresse directement à Satan et à ses ennemis qui voudraient détruire sa foi en Dieu. L’artiste leur dit littéralement « Hors de ma route« .

Le neuvième morceau est en complète adéquation avec le titre de la mixtape « The Waiting Room« . Sur une production très smooth et soulful (refrain assuré par la chanteuse India Shawn) le MC nous raconte sa fatigue physique et ses frustrations liées à l’attente du retour du king.

Le dernier morceau et aussi deuxième single du projet « Billion Years » est une pépite musicale avec une production planante du compositeur Alias. Sur ce morceau, Trip Lee accompagné du chanteur Taylor Hill nous amène un peu plus près du ciel en nous expliquant que son seul objectif est d’être dans les cieux avec Dieu.

Une conclusion parfaite pour cette mixtape qui est déjà une œuvre majeur de cette année 2016. MUST-HAVE.

Publicités